« M’AGRADA » (prononcer avec un « o » en finale) signifie en langue d’Oc, « Cela me plait, j’aime, j’apprécie…». Les racines sont les mêmes que celles du mot français « agréable ». Pour dire « J’aime bien le bœuf séché », on dira par exemple « M’agrada aquel salsissòt de buòu ». Les Gascons comme les Languedociens authentiques adorent s’approprier les choses en utilisant des mots imagés, quitte à les inventer. C’est pourquoi ils parleront plus spontanément de « saucisson de bœuf » que de « viande séchée ».

Comme souvent, on retrouve, le même « M’AGRADA » avec le même sens en Catalogne voisine. On y dira par exemple « M’agrada molt la carn seca perque està molt bona » ce qui signifie « J’aime beaucoup la viande séchée ». La formule parait plus longue en Catalan qu’en Occitan, mais c’est un effet d’optique. Les Catalans sont simplement un peu plus bavards et n’hésitent pas à insister longuement pour manifester leur admiration.

Le mot se retrouve encore en espagnol ou en portugais, sous la forme cette fois de « ME AGRADA ». Seul le pronom varie. Ainsi, en Espagne comme au Portugal, on dira : « Me agrada la carne seca ». Les Portugais ajouteront « Mas eu prefiro carne portuguesa », ce qui signifie « j’aime la viande séchée, mais je préfère la portugaise ». Cette finale ne sera prononcée que devant une assistance elle-même portugaise. Le Portugais est toujours bienveillant.

Pour les férus d’histoire, « MAGRADA » évoque aussi des racines basques. C’était le nom d’un fleuve situé durant l’Antiquité en territoire des Vardules, la Guipuzcoa actuelle. Il est mentionné par Pomponius Méla, dans sa chorographie du début de notre ère (Méla, Livre III). L’emplacement du MAGRADA reste imprécis, mais il s’agit sans doute du fleuve URUMEA qui traverse San Sebastian.

On le voit, MAGRADA est un nom à la fois résolument pyrénéen et transfrontalier. Il est fédérateur. Il est chaud. Il apporte un petit vent du Sud, venu d’Espagne et du Portugal, de Catalogne et du Pays Basque. Il évoque le plaisir, les moments chaleureux et agréables de la vie, la convivialité dont nous avons tous besoin…

Recevez laNewsletter Magrada